Home | Contact | Plan du site

Plan d'accès | Infos pratiques | Agenda

Liturgie | Patrimoine | Restauration | Fouilles | Partenaires | Photographies | Ouvrages | Témoignages | musiCA


 

Liturgie

La cathédrale, église-mère du diocèse, lieu symbolique du rassemblement des fidèles du diocèse autour de leur évêque, est  bien sûr essentiellement une maison de prière et de célébration liturgique, particulièrement de l’Eucharistie dominicale. Que vous habitiez le "tournaisis" ou que vous soyez de passage, si vous souhaitez participer à l’Eucharistie ou à un autre temps de prière, vous êtes toujours les bienvenus.

Voici les horaires des célébrations et autres temps de prière
  • Le Dimanche.

Eucharistie dominicale à 10h dans la nef romane. Eucharistie souvent présidée par Mgr l’Évêque.

Même si ces Eucharisties peuvent de nouveau avoir lieu, il n’y aura pas de vêpres dominicales à la cathédrale pendant ce mois de juin.  

  • En semaine.

Eucharistie, chaque jour à 11H, sauf le samedi à 10H.

En ce mois de juin, ces Eucharisties de semaine, si elles peuvent avoir lieu, seront célébrées dans la nef romane (et non dans la chapelle du chœur gothique) afin d’assurer plus facilement la distanciation nécessaire, et elles ne seront pas précédées de l’office du milieu du jour.

Le samedi, il n’y aura pas de confessions organisées ni d’adoration eucharistique organisée, mais chaque jour on peut prier seul (et à distance) tant dans la nef romane que dans la chapelle eucharistique



Programme  :

Les prochains Rendez-vous :


Lundi 1er juin : Mémoire de la Vierge Marie, Mère de l’Église.

Dimanche 7 juin : Solennité de la Sainte Trinité.  Eucharistie à 10H, si elle est autorisée.

Dimanche 14 juin :  Solennité du Saint-Sacrement du Corps et du Sang du Christ. Eucharistie à10h00, si elle est autorisée.

Vendredi 19 juin : Solennité du Sacré-Cœur de Jésus.  Eucharistie à 11H, si elle est autorisée. .

Dimanche 21 juin : Eucharistie dominicale à 10H, si elle est autorisée.

Mercredi 24 juin : Eucharistie de la Solennité de la Nativité de saint Jean-Baptiste. Eucharistie à 11H, si elle est autorisée.

Dimanche 28 juin : Eucharistie à 10H, si elle est autorisée.

Lundi 29 juin : Eucharistie de la Solennité des saints Pierre et Paul à Eucharistie à 11H, si elle est autorisée.

Hymne pascal

« O nuit, de quel éclat tu resplendis !

La mort n’a pu garder dans son étreinte

Le Fils unique ;

Jésus repousse l’ombre

Et sort vainqueur :

Christ est ressuscité !

Mais c’est en secret,

Et Dieu seul connaît

L’instant

Où triomphe la vie.

 

Quelqu’un, près de la croix, n’a pas douté ;

La Femme jusqu’à ce jour a porté seule

L’espoir du monde.

Sa foi devance l’heure

Et sait déjà :

Christ est ressuscité !

Mais c’est en secret,

Et Dieu seul connaît

La joie

Dont tressaille Marie.

 

Jésus, lumière et vie, demeure en nous !

Pourquoi chercher encore au tombeau vide

Un autre signe ?

L’amour jaillit et chante

Au fond du cœur :

Christ est ressuscité !

Mais c’est en secret,

Et Dieu seul connaît

Le feu

Qui s’éveille aujourd’hui. »

 

« Ce grand cierge est mis en valeur tout au long de la Cinquantaine pascale. Il est comme la colonne lumineuse qui conduisait le peuple élu, le faisant passer de la maison d'esclavage à la terre promise, des ténèbres à la lumière, en le protégeant dans sa traversée du désert. Il symbolise, par sa flamme, l'Esprit qui anime le Christ à sa résurrection et, par sa forme de colonne de cire toute pure, la chair du Christ. Il est le symbole de la lumière éternelle: le Christ Seigneur. Et chacun fait en sorte que, dans son cœur, cette lumière demeure présente. »

Prière à Notre Dame des malades

Je te salue Marie,
Mère de tous nos désirs d’être heureux.
Tu es la terre qui dit oui à la vie,
Tu es l’humanité qui consent à Dieu,
Tu es la foi qui accueille l’imprévisible.

Je te salue Marie,
Mère de toutes nos recherches de Dieu.
Du Temple où tu le perds,                                                       
au Golgotha où il est crucifié,

Sa route te semble folle.
Tu es la mère des obscurités de la foi.
Tu creuses et médites nos « pourquoi ? »
Tu fais confiance en l’avenir de ton Seigneur.

Je te salue Marie,
Mère de toutes nos souffrances,
Femme debout au pied de la croix de l’homme.
Tu es la mère de tous ceux qui pleurent l’innocence   
massacrée et le prisonnier torturé.

Je te salue Marie,
Mère de toutes les espérances.
Tu es l’annonce de l’humanité transfigurée,
La réussite de la création que Dieu a faite pour son éternité.

 

 

Les prochains Rendez-vous : voir en page d'accueil